Détritiation de tamis moléculaires similaires à ceux du JET

François Govaerts, Lorenzo Ortiz Amaya

Research output

8 Downloads (Pure)

Abstract

Le programme expérimental JET a utilisé des tamis moléculaires pour filtrer les effluents sortants de son réacteur à fusion. Ces tamis ont été contaminés par du tritium, un des combustibles de ce type de réacteur et leur principal déchet radioactif. Ces tamis moléculaires sont composés de zéolite, un matériel adsorbant qui sert à capturer l'eau tritiée provenant de l'oxydation du tritium contenu dans les gaz à épurer sous sa forme pure ou combinée à d'autres espèces chimiques. Le SCK•CEN, le Centre d'étude de l'énergie nucléaire, a été chargé de trouver une technique et ses conditions optimales afin de détritier les 1200 kg de tamis moléculaires contaminés. Pour atteindre cet objectif, il faut commencer par tritier des tamis moléculaires neufs pour en mesurer la capacité. Des expériences de tritiation ont débuté après les tests préliminaires de l'installation de tritiation. Les résultats de ces premières tritiations démontrent que les tamis moléculaires peuvent adsorber l'équivalent de 16 à 20% de leur masse en eau tritiée à partir d'un flux d'hélium saturé en vapeur d'eau. Le modèle mathématique concorde avec ces estimations mais démontre que les valeurs des résultats sont encore imprécises.
Original languageEnglish
Awarding Institution
  • HEL - Haute Ecole de la Ville de Liège
Supervisors/Advisors
  • Braet, Johan, Supervisor
Place of PublicationLiege, Belgium
Publisher
StatePublished - Jun 2007

Cite this