Effets moléculaires et cellulaires des radiations ionisantes (R-X) sur la glande thyroïde chez la souris

Stéphanie Dellicour, Sarah Baatout

    Research output

    13 Downloads (Pure)

    Abstract

    Ce travail de fin d'étude fait parti du projet européen GENRISK-T qui a pour but de déterminer les effets génétiques induits par les radiations ionisantes de faibles doses sur le tissu thyroïdien. Le but du stage est de définir les effets moléculaires et cellulaires de ces radiations ionisantes avec un intérêt particulier pour l’histologie et l’immunohistochimie de la glande thyroïdienne chez la souris. L’étude histologique a été réalisée sur des souris de race FVB irradiées à l’âge de 5 et 12 semaines dont la glande fut prélevée 9 mois plus tard. L'étude IHC quant à elle, a été réalisée sur une autre race de souris, à savoir les Balb/c (âgées de 12 semaines au moment de l’irradiation). Cette étude confirme l’importance de l’âge lors de l’irradiation. En effet, aux doses de 1 et 4 Gy, des invaginations ressemblant fortement à celles observées dans le cancer papillaire ont été observées chez les souris FVB âgées de 5 semaines. Ces invaginations n’étaient pas présentes chez les souris FVB ou Balb/c âgées de 12 semaines. La coloration IHC a révélé une augmentation proportionnelle à la dose de cellules en prolifération. Il suffirait donc qu’une cellule devienne tumorale pour induire un cancer.
    Original languageEnglish
    Awarding Institution
    • HEL - Haute Ecole de la Ville de Liège
    Supervisors/Advisors
    • Derradji, Hanane, Supervisor
    • Baatout, Sarah, Supervisor
    Place of PublicationLiège, Belgium
    Publisher
    StatePublished - 18 Jun 2010

    Cite this