Effets moléculaires et cellulaires des radiations ionisantes (R-X) sur la glande thyroïde chez la souris.

Jean-Claude Nkundira, Paul Jacquet

    Research output

    Abstract

    Ce travail représente la première approche du projet Genrisk-T, projet européen en collaboration avec 10 autres centres. Les grands objectifs de ce projet sont d’une part de mettre en évidence des facteurs génétiques augmentant le risque de développer un cancer de la thyroïde et d’autre part de créer une race de souris radiosensible et enfin de définir les effets des rayonnements ionisants à faibles doses d’irradiation. Dans ce contexte, le but de ce travail est d’analyser les effets cellulaires et moléculaires des radiations. À cette fin, nous avons réalisé des tests visant dans un premier temps à analyser a structure des tissus thyroïdiens, à vérifier la présence de facteurs d’aberrations cellulaires et de facteurs de prolifération et dans un deuxième temps à analyser le profil d'expression de gènes dans les tissus thyroïdiens exposés ou non aux irradiations. Pour ce faire, nous avons réalisé les tests suivants 9 mois après irradiation (0.025, 0.05, 0.1, 1 et 4 Gy de rayons-X) de souris Balb/c (âgées de 3 mois) au niveau de leurs thyroïdes:
    Original languageEnglish
    Awarding Institution
    • Haute School Charleroi-Europe
    • ISC - Institut Supérieur Catholique de Fleurus
    Supervisors/Advisors
    • Baatout, Sarah, Supervisor
    • Derradji, Hanane, Supervisor
    Place of PublicationFleurus, Belgium
    Publisher
    StatePublished - 22 Jun 2009

    Cite this