Optimisation de la détection de contaminations aux mycoplasmes et évaluation des techniques d’élimination et de prévention

Stéphanie Sacré, Kevin Tabury, Sarah Baatout

    Research output

    1 Downloads (Pure)

    Abstract

    La culture cellulaire est de nos jours un outil indispensable dans la recherche fondamentale. Les résultats obtenus en utilisant la culture de cellules eucaryotes, comme modèle, permettent d’envisager et d’expliquer les résultats obtenus in vivo. Cependant, suite à l'influence de différents facteurs, dont, entre autres, la présence de contaminants dans les cultures, les résultats obtenus peuvent être erronés. Un des contaminants les plus importants de la culture cellulaire fait partie de la famille des mycoplasmes. A l'heure actuelle, la détection et l'élimination des mycoplasmes est très importante. Il existe différentes techniques de détection, plus ou moins longues. Ce travail ne prendra en compte que de quatre d'entre elles: la réaction en chaine de la polymérase (PCR), le dosage immunoenzymatique (ELISA), la coloration de l'ADN et l'immunocoloration. Ces techniques seront testées et comparées selon le matériel et les protocoles issus de deux firmes différentes. Etre capable de détecter les mycoplasmes est une chose mais que faire après? Il serait intéressant de pouvoir éliminer ceux-ci des cultures cellulaires. Une autre partie de ce travail consistera en une réflexion sur les démarches préventives à réaliser dans un laboratoire de recherche.
    Original languageEnglish
    Awarding Institution
    • HELHA - Haute école Louvain en Hainaut - Belgium
    Supervisors/Advisors
    • Moreels, Marjan, Supervisor
    • Jurdan, Eugénie, Supervisor, External person
    Place of PublicationFleurus, Belgium
    Publisher
    StatePublished - Jun 2011

    Cite this